PARTAGER

Bernard Tapie qui se bat avec courage contre le cancer, s’est confié hier à  Laurent Delahousse.

Et une nouvelle fois, il démontre qu’il aime pleinement encore la vie et qu’il est bien décidé à gagner son combat :

“Quand on a 70 ans et plus, il faut accepter qu’à un moment donné, on va aller vers l’épreuve ultime qu’est la mort; et pour moi, ça n’est pas une catastrophe. J’ai vécu d’une manière incroyable. Je suis chanceux. J’ai connu des moments de bonheur inimaginables… Voilà, je n’ai pas envie de partir. Mais il faut avoir la raison de se dire que, quand ça tombe sur un petit couple où la femme a 35 ans, trois enfants, et qu’elle se fait un cancer du sein, c’est un autre truc.Je me lève le matin avec l’envie de lui péter la gueule au cancer.”

Et d’évoquer aussi ses déboires judiciaires :”J’ai tout l’État contre moi. Ce qu’ils veulent, c’est ma mort. Ils croient maintenant qu’ils ont la possibilité de filer l’estocade, de me finir, de me crever. Pourquoi j’ai une tumeur aussi grave à l’estomac, alors qu’en général ce sont les gens qui boivent bien, qui fument bien, qui bouffent bien ? Il m’a dit : Vous avez entendu parler de se faire du mauvais sang ? Et vous savez ce que c’est de se faire de la bile ? Ben voilà. Vous avez compris pourquoi vous avez un cancer.J’ai été martyrisé pendant cinq ans. Ils veulent profiter de ce moment où je suis très affaibli pour me porter l’estocade »”

Tapie est vivant et bien vivant !

Qu’on se le dise !

 

 

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom