PARTAGER

Europe 1 décroche de plus en plus selon le dernier rapport de médiamétrie rendu public de matin…

La station Europe 1 avait pourtant été reprise en mains par Arnaud Lagardère en personne pour cette rentrée !

La radio a juste réussi à  stabiliser son audience en chute libre jusqu’ici (7,2% d’audience cumulée, soit près d’un point de moins qu’à la rentrée 2016).

Europe 1 reste loin derrière le solide leader RTL (12 points d’audience cumulée, +0,1), qui est suivi de France Inter (11,1, -0,2).

Bonne rentrée pour Franceinfo qui reste à des niveaux d’audience très hauts (8,5 soit +0,6 par rapport à la rentrée 2016, après un record à 8,9% au printemps) comme RMC (7,8, stable).

Europe 1 est juste devant Radio Bleu…

“Nous n’espérons pas un retour des audiences avant la fin de l’année. C’est un processus lent. Ca va probablement prendre de 6 mois à un an”.

Les nouvelles stars, Patrick Cohen, Philippe Vandel et Daphné Bürki  débauchées par le nouveau vice Pdg de la station,  Frédéric Schlesinger, ancien directeur délégué aux programmes de Radio France, n’ont pas réussi à séduire de nouveaux auditeurs. “

Ce qui était important, c’était de stopper  l’hémorragie, observe le vice-PDG. Europe 1 sort de trois années consécutives de chute. La station a changé 90 % de sa grille des programmes. La remontée va être  longue ».

Et ce matin Jean-Marc Morandini écarté de l’antenne suite aux révélations des Inrocks durant l’été 2016, prend un malin plaisir à souligner que son absence ainsi que celles de  Cyril Hanouna et Frédéric Taddéï manquent cruellement. Il aurait pu rajouter le nom de Laurent Ruquier qui a été le début de l’accident industriel entamé sous l’ère de Denis Olivennes.

« Suivez-nous sur Europe 1 »… C’est le slogan des affiches déployées à grand coup de renfort depuis quelques jours par la radio dans les grandes villes…

Pas gagné !!!

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom