PARTAGER

“La hollandisation de Macrone est commencée !”

Jean-Luc Mélenchon est en forme et ne veut pas entendre de trêve politique.

Il annonce même “des moments de grande instabilité institutionnelle et politique. Quoi que valent les enquêtes qui le donnent en chute librer dans l’opinion,  leur valeur prescriptive ne fait pas de doute. En écrasant l’existence du Premier ministre et en se croyant capable d’obtenir d’un claquement de doigt une discipline totale de son groupe parlementaire, Emmanuel Macron a multiplié les brèches dans son propre système et raccourci la distance qui le sépare des coups qui lui sont destinés. L‘existence d’un méga groupe parlementaire composé de gens dont une bonne partie est déterminée à réfléchir pour son propre compte est le point faible du dispositif autoritaire que la présidence doit impérativement mettre en place. Aujourd’hui, j’ai la certitude qu’aucune autorité ne viendra à bout de la diversité des cultures, des parcours, des intelligences qui constituent le méga groupe”

Et de marteler : “Il est bien probable que la nouvelle majorité a déjà mangé son pain blanc. La crise politique qui a fini par percer sous la présidence de François Hollande va donc inéluctablement s’embraser sous Emmanuel Macron et deviendra une crise de régime La crise du régime éclatera en entrant par la porte de service d’une crise aux maillons faibles du dispositif: une nouvelle affaire dans le gouvernement, une explosion politique à l’Assemblée nationale ou bien un épisode d’exaspération sociale”.

Le ton est donné pour la rentrée !!!

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom