PARTAGER
French President Emmanuel Macron walks through the Galerie des Bustes (Busts Gallery) to access the Versailles Palace's hemicycle for a special congress gathering both houses of parliament (National Assembly and Senate) in the palace of Versailles, outside Paris, on July 3, 2017. / AFP PHOTO / POOL / Etienne LAURENT

900 parlementaires !

Emmanuel Macron a vu grand pour son discours devant le Congrès qu’il a organisé à Versailles !

Le nouveau président de la République se prendrait-il pour le nouveau roi Soleil ? – Il y avait déjà reçu Vladimir Poutine-.

Il a indiqué qu’il s’exprimera ainsi tous les ans jusqu’à la fin de son quinquennat pour faire le bilan du “mandat que le peuple nous a donné, des institutions que je veux transformer et des principes d’action que je veux suivre”.

Le chef de l’Etat a monopolisé la parole pendant une heure et demi.

Marine Le Pen a eu l’impression d’entendre “un sermon de télévangéliste”: “je trouve que cela fait cher la conférence presse”.

Jean-Luc Mélenchon qui avait bocyotté ce congrès  a jugé le “niveau rédactionnel de chambre de commerce, une pensée politique d’un dogmatisme libéral aussi désuet que lunaire”.

Emmanuel Macron a demandé pour l’automne des “propositions concrètes” de réforme aux ministres de la Justice et de l’Intérieur, ainsi qu’aux présidents des deux chambres du Parlement.

Et de redéfinir le rôle de son Premier Ministre : “Le président de la République doit fixer le sens du quinquennat et c’est ce que je suis venu faire devant vous. Il revient au Premier ministre qui dirige l’action du gouvernement de lui donner corps”

“Trop de mes prédécesseurs se sont vu reprocher de n’avoir pas fait la pédagogie de leur action ni d’avoir exposé le sens et le cap de leur mandat. Trop d’entre eux aussi ont pris des initiatives dont le Parlement n’était que secondairement informé pour que je me satisfasse d’en reconduire la méthode”.

Pour l’heure, Macron va réduire le nombre des élus parlementaires d’un tiers pour l’Assemblée nationale, le Sénat et le Conseil économique, social et environnemental. “Un parlement moins nombreux, c’est un parlement plus efficace”.

On se lève, et on applaudit le roi Soleil…

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom