PARTAGER

Martine Aubry, la maire de Lille, règle ses comptes cinq jours après le 2e tour des élections législatives, et elle pète un plomb en supprimant sa délégation d’adjoint à Bernard Charles, un élu PS Lillois au seul motif qu’il avait soutenu le camp d’Emmanuel Macron.

Martine Aubry ne lui a pas pardonné qu’il soutienne le candidat lors des Législatives de La République en marche (LREM), Christophe Itier, dans la 1re circonscription du Nord, contre François Lamy, considéré, il est vrai, comme son poulain…

Elu conseiller municipal de Lille en 2001, 2008 et 2014 sous la bannière du Parti socialiste, Bernard Charles  n’a plus, donc, ses délégations d’adjoint au Développement durable et à l’Agenda 21.

 

Un autre adjoint, Xavier Bonnet, qui avait lui aussi soutenu le macroniste Christophe Itier aux législatives, garde son statut mais ses attributions ont été chamboulées. Plus de dossier “commerce”, mais un dossier « politique mémorielle », notamment les commémorations du centenaire de 1918.

On a connu une Martine Aubry plus inspirée…

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom