PARTAGER

Richard Ferrand doit pousser un grand ouf de soulagement ce soir !

Visé par une enquête préliminaire, dans le cadre d’un montage immobilier dont a bénéficié sa compagne en 2011, le député sortant du Finistère et ministre de la Cohésion des territoires devrait conserver son siège et son ministère.

Il obtient un peu moins de 34% des voix. Il pourrait l’emporter avec  58% des suffrages exprimés.

Emmanuel Macron doit également pousser un ouf de soulagement…

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom