PARTAGER

Edouard Philippe, le nouveau Premier ministre, milite, et c’est bien normal pour avoir une majorité le 18 juin prochain et conserver Matignon….

“Une absence de majorité pour Emmanuel Macron  marquerait le retour des”marchandages entre partis et certain esprit de la IVe République. Le vieux système partisan avec une droite et une gauche s’opposant frontalement et systématiquement est en train de craquer. Le président Macron “a un programme et il veut construire autour de ce programme une majorité de progrès qui ne soit pas prisonnière des clivages droite-gauche qui ont un peu fossilisé la vie politique depuis des années. S’il n’a pas de majorité en juin prochain, la France devrait revenir aux discussions et marchandages entre partis. Je ne le souhaite vraiment pas, parce que ce n’est pas l’intérêt de la France et que ce serait le retour à un certain esprit de la IVe République”.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom