PARTAGER

L’indéboulonnable Jean-Yves Ledrian, le nouveau chef de la diplomatie française, avait réussi à rester au gouvernement, sous l’ère Hollande tout en président de main de maitre sa région, la Bretagne.

C’est une surprise, il vient d’annoncer ce samedi à Lorient son prochain départ de la présidence !

“C’est très vraisemblablement ma dernière inauguration comme Président de la Région Bretagne. Car dans peu de temps, je serai amené à quitter mes fonctions. Comme vous le savez, le Président de la République a voulu me confier une mission importante au service de la France et de la place de la France en Europe et dans le monde. Cette lourde responsabilité, qui s’inscrit dans le prolongement de ma mission antérieure de ministre de La Défense, ne me permettra plus de mener correctement mon mandat à la tête de la Bretagne. Je vais passer la main. Dans quelques jours, la majorité régionale se réunira et je réunirai pour ma part mes vice-présidents afin de déterminer le calendrier et le processus de ma succession. Je serai amené à m’exprimer plus longuement à ce moment-là”.

Il est vrai que le patron de la Bretagne n’a pas eu le choix.

L’Elysée avait rappelé cette semaine que le Premier ministre Edouard Philippe ainsi que les ministres Jean-Yves Le Drian et François Bayrou (Justice) devraient démissionner “sous un mois” des exécutifs locaux qu’ils dirigeaient jusqu’alors.

Jean-Yves Le Drian est président de la Bretagne depuis 2004.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom