PARTAGER

François Baroin tente de sauver les meubles !

Hier devant près de 2500 personnes rassemblées au parc floral de Vincennes, le chef de file de l’opposition a tenté de remonter le moral de ses troupes !

“En marche! est une sorte de pavillon de complaisance qui recouvre toutes sortes de marchandises. On y trouve du socialisme de contrebande et les éternels revenants des aventures Bayrou. La devanture a changé, le fond de commerce est resté le même. Les électeurs ne sont pas dupes, le renouvellement ce n’est pas cela. Matin, midi et soir, on me dit ‘il faut une majorité pour le président de la République’, mais il y a les Français qui ne veulent pas se retrouver dans un parti unique. Nous avons des convictions, nous les gardons, nous les affichons. La franchise m’apparaît bien plus porteuse pour notre pays qu’une addition de reniements. Une élection n’ouvre pas la saison des transferts, la démocratie ne peut pas être un mercato gouvernemental.

La légitimité du président est incontestable (…) les raisons de sa victoire ne peuvent ni de doivent être oubliées. D’où l’importance de ces élections législatives qui seront vraiment le reflet des sensibilités et des attentes qui traversent notre pays. Prétendre, comme je l’entends souvent, que cette victoire présidentielle est ‘extraordinaire’, qu’elle ‘incarne une recomposition tonitruante’ me laisse pantois. Les Français n’ont pas massivement voté pour un homme ou un projet, ils ont sagement voté contre l’extrémisme, comme je l’ai fait et comme nous avons appelé à le faire. Je vous propose donc de donner à la France, une majorité claire de droite et du centre qui nous permettra de gouverner au lendemain du 18 juin”.

Sera-t-il entendu ?

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom