PARTAGER

Marine Le Pen est redevenu présidente du Front national, elle elle est présentée bienvenue aux législatives, là même elle a été battue de quelques voix en 2012, après un premier échec en 2007, à Hénin-Beaumont.

“Je n’imaginais pas ne pas être à la tête de mes troupes dans une bataille que je considere comme fondamentale (…) Je n’ai pas spécial hésité.  J’ai juste attendu pour rendre publique ma décision.  J’ai Une relation très forte affective avec les habitants du bassin minier. Et donc je ne me voyais pas ne pas venir pour tenter de défendre à la tête du plus grand nombre de députés possibles “.

Voici l’intervention du fils au JT de TF1

Jamais deux sans trois…

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom