PARTAGER

Et oui, François Bayrou avant de se rallier à Emmanuel Macron à la recherche de candidat à la finance et à ses valeurs …

François Bayrou, président du MoDem, se voyait Premier ministre ou spectacle avoir un boulevard devant lui pour les législatives!
Il est furax!

Emmanuel Macron a vite montré sa véritable personnalité!

Le maire de Pau affirme qu’il n’a pas tenu la stricte application d’un accord électoral “convenu depuis le premier jour de leur entente” entre les deux alliés et qui prévoyait des enquêtes communes dans toutes les circonscriptions “.“convenu depuis le premier jour de leur entente” entre les deux alliés et qui prévoyait des investitures communes dans toutes les circonscriptions”.

“La liste des investitures publiées cet après-midi est celle du mouvement politique En Marche !, elle n’est en aucun cas à ce qui est le MoDem a donné son assentiment. Je convoque le bureau politique du MoDem ce vendredi 12 mai en souhaitant que Dans les heures qui viennent, un mouvement de raison permette des enquêtes des communes dans toutes les circonscriptions comme Emmanuel Macron et moi en sommes convenus depuis le premier jour de notre entente. Au début, il disait je suis venu avec 6% dans les sondages, ça Fait 25% du score, il nous fautrait 25% des circonscriptions “.

Richard Ferrand, le secrétaire général du mouvement, lui à répondu sur France 2: “Nous faisons chemin commun avec François Bayrou. Qu’au sein du MoDem il peut et avoir quelques turbulences, cela s’explique. Il nous reste encore du chemin à Faire et nous allons l’accomplir ensemble. “

La politique à vite repris ses droits et elle est bien un monde impitoyable!

Il disait clairement: ” Il ya un projet de société qui n’est pas le mien !!! (…) Je suis pour la séparation de l’État et de l’argent! “.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom