PARTAGER

Marine Le Pen, bretonne par son père, descendrait par sa mère des rois d’Angleterre mais aussi… du prophète Mahomet.

Emmanuel Macron aurait pour ancêtre Hugues Capet !

C’est du moins la conclusion du généalogiste, Jean-Louis Beaucarnot.

« A 100 % bretonne par son père, Marine Le Pen n’en a pas moins, par sa mère, Pierrette Lalanne, des ancêtres variés et parfois surprenants. Une famille Foulquier, dont les aïeux étaient marchands au XVIIe siècle à Pousthomy  dans l’Aveyron”.

“En remontant la lignée figure une certaine Anne de Roquefeuil, par laquelle « elle descend du roi de France Louis VI le Gros, des rois d’Angleterre – par Henri II et Aliénor d’Aquitaine- mais aussi des anciens rois d’Espagne et, par ces derniers, des Omeyyades d’Andalousie, des califes de Damas et, à la 50e génération… de Mahomet lui-même ! »

Emmanuel Macron, lui descendrait d’une branche Le Vaillant, seigneurs du Buisson et de la Pucelle, à Douai, et donc, du fondateur de la dynastie des Capétiens, Hugues Capet. « Dans l’ascendance d’Emmanuel Macron, on note également quelques patronymes pittoresques, comme Dugland, Courtecuisse ou Nibard, ainsi qu’une belle et longue lignée de… Bosseur, à Launoy, dans l’Aisne ».

L’AFP a diffusé les conclusions de Jean-Louis Beaucarnot avant de retirer la dépêche qui depuis alimente de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom