PARTAGER

Marine Le Pen a chargé ce matin Emmanuel Macron :“Mon adversaire n’a pas de nom, pas de parti, il ne présente pas de candidat à une élection mais il gouverne. Mon adversaire, c’est le monde de la finance. Mon adversaire c’est la finance mais cette fois-ci il a un nom, il y un visage, il se présente à l’élection. C’est Emmanuel Macron. ( …) Il n’a pas de programme. Le peuple n’arrive pas à percevoir le message. Avec lui, c’est marche ou crève ! Les Français ont plus que jamais de protection. » 

Le gouvernement que présidera Nicolas Dupont-Aignan « ne sera pas celui de la parole, mais de l’action. Il travaillera pour tous les Français. »

Ce dernier était en meeting à Villepinte : « Elire Emmanuel Macron, c’est dire adieu à nos valeurs, à nos terroirs, à nos identités, à la culture francaise. J’ai choisi la France, j’ai choisi Marine. Nous sommes unis pas seulement pour gagner, mais aussi pour gouverner Les Français sont impatients de nous voir au travail ! »

De son côté, Jean-Marie Le Pen a eu bien des difficultés à faire son discours !

 

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom