PARTAGER

Des collaborateurs de François Hollande auraient reçu des menaces de mort après les accusations de François Fillon qui a dévoilé l’existence d’un Cabinet Noir au sein de l’Elysée.

Les intéressés auraient reçu des “lettres anonymes”. Il s’agirait du secrétaire général adjoint de la présidence Thomas Cazenave et au conseiller communication du chef de l’Etat Gaspard Gantzer.

Ce que semble avoir confirmé l’Elysée à l’AFP.

François Fillon a réaffirmé détenir aujourd’hui : “J’ai les dates, les jours, les personnes qui ont communiqué les documents, etc.”

Et il a accusé une nouvelle fois François Hollande.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom