PARTAGER

Christine Angot est revenue sur son clash avec François Fillon, jeudi soir sur France 2.

Et elle persiste et signe !

 “Moi, agressive ? Ce qui était violent, c’était la situation que je décrivais, pas moi ! Allez voir les gens quand ils sont devant leur télé ! Ecoutez-les ! J’ai juste fait en sorte que ce qu’on prend pour du silence ne soit pas du vide. Alors que lui, Fillon, quand il est poussé vers son vide, il ne dit rien, il renverse la situation. Quand il est accusé, il accuse Hollande. Il rend les costumes, et hop c’est effacé. Alors beaucoup de gens ont l’impression d’être pris pour des imbéciles. Marine Le Pen s’appuie sur ce sentiment”.

“Vu la violence que j’ai reçue ce soir-là sur le plateau, non, je ne me suis pas énervée. Je n’ai pas dit qu’il était malhonnête, j’ai dit que sa parole l’était. On voit, on entend quand ça sonne faux”.

 

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom