PARTAGER

Emmanuel Macron a vite saisi la main tendue aujourd’hui de François Bayrou qui renonce à se présenter pour une quatrième fois à la présidentielle pour s’allier avec l’ex Ministre des Finances de François Hollande.

Le leader de En Marche a confié : « C’est un tournant de la campagne mais aussi de la vie politique. L’alliance proposée par François Bayrou porte sur les valeurs et les idées et s’inscrit pleinement dans la démarche de renouvellement et de rassemblement qui, depuis le début, est la nôtre ».

Les deux hommes doivent se voir demain. Car malgré cette belle entente de façade, il existe de réels points de divergence !

François Bayrou a toujours en travers de la gorge, la qualification de « crime contre l’humanité » pour la colonisation, formulée, il y a quelques jours par Emmanuel Macron. Il l’a qualifiée de « blessante » et ne correspondant pas « à la réalité historique ».

Il y a quelques jours encore Bayrou affirmait haut et fort que “le projet de société de Macron n’était pas le sien !!!!

Reste qu’on le sait, cette alliance avec Macron est un choix par défaut. Le maire de Pau rêvait de s’allier avec Alain Juppé qui a explosé pendant les Primaires des Républicains.

On peut aussi se demander si Macron n’aurait pas été plus fort sans Bayrou qui, cette année, est à peine à 5% dans les sondages. Que peut-il lui apporter ? Quelques voix pour s’assurer d’petre présent au deuxième tour ? Oui mais à quel prix ?!

Bayrou est tout sauf un homme qui incarne le changement et le renouveau prônés par l’homme fort d’En Marche.

On le voit mal en faire son Premier ministre…. Ou alors bonjour le grand pas en arrière !

Lui promettre de moraliser la vie politique ? Bon, rêvons, rêvons…

Lui faciliter la constitution d’un groupe de parlementaires à la prochaine Assemblée ?

A-t-il vraiment besoin de ses 5% des sondages pour toute cette manoeuvre…

Une nouvelle fois, Emmanuel Macron a pris le risque de décevoir ses militants et fervents supporters.

L’avenir le dira…

 

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom