PARTAGER

Pas très cool…

François Bayrou aurait pu attendre que François Fillon ne s’exprime à 16 heures de son QG aujourd’hui avant de le flinguer une nouvelle fois.

Le président du Modem, François Bayrou, a estimé ce dimanche 5 février que François Fillon n’avait “pas d’autre solutionque de se retirer de la course à la présidentielle. Le Penelope Gate, à ses yeux, contistute une atteinte à la décence”.

“Les Français pensent, et je pense comme eux, qu’il n’a pas d’autre solution que celle-là pour retrouver un débat qui soit à la hauteur (…) On ne peut pas se présenter avec un programme qui demande des sacrifices à tout le monde, notamment ceux en bas de la pyramide, et on réserve les privilèges à ceux qui au contraire sont dans des situations protégées et de pouvoir. Ceci rend, je crois, impossible une candidature, une campagne, et de cela la droite, Les Républicains vont devoir tenir compte et trouver une réponse”, a considéré François Bayrou, qui avait soutenu Alain Juppé pour la primaire de la droite. (…) On sait très bien que derrière tout cela, il y a des faits, des imprudences sans doute, en tout cas des choses qui n’ont pas été assumées, et c’est cela qui fait le matériau. Je ne vois pas où serait le complot lorsque des journalistes révèlent des situations autant en décalage avec la vie des Français (…) Il n’a pas infléchi son projet, et la situation dans laquelle il se trouve a rendu tout accord impossible”.
Et vlan !!!

Alain Juppé a confirmé qu’il ne se présenterait pas si Fillon jetait l’éponge. Mais on parle d’un ticket qu’il aurait passé avec François Baroin.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom